Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 mars 2010 4 25 /03 /mars /2010 08:31
Je note les phrases ou tournures qui me plaisent dans les livres que je lis. En voici un petit florilège.

frise-papyrus.gif
"... les feuilles des arbres ne sont pas seulement des mains qui applaudissent à l'occasion le nom de Dieu mais des oreilles qui savent percevoir les secrets du monde et celui des poètes."

"Au début était la Poussière [...] nuée de pollens inféconds. Avez-vous jamais regardé avec attention un faisceau de poussière frisonner dans les rais du soleil sans que vous vienne d'emblée à l'esprit l'image d'un ange en gestation, s'efforçant de rassembler ses membres encore informes."
Extraits de "la poussière du monde" de Jacques Lacarièrre

frise-motif-egyptien.gif

"Chacun doit laisser quelque chose derrière lui quand il meurt, disait mon grand-père. Un enfant ou un livre, un tableau, une maison, un mur ou une paire de souliers. Ou encore un jardin semé de fleurs. Quelque chose que votre main a touché et vers quoi s'en ira votre âme à l'instant de la mort ; et quand les gens regardent cet arbre ou cette fleur que vous avez plantés, vous êtes là, sous leurs yeux. Peu importe ce que tu fais, disait-il, pourvu qu'en la touchant tu transformes une chose qui, de ce qu'elle était, devient à ta ressemblance, quand tes mains s'écartent d'elle."
Extrait de "Fahrenheit 541" de R. Bradbury

frise-egyptien.gif

"Les fleurs sont une offrande humaine naturelle, symbole de notre condition éphémère..."
Extrait de "England, England" de Julian Barnes

frise-feuilles.gif
"La beauté change vite. La vraie jeunesse, celle où le corps, plein de sève toute neuve, se rassemble dans sa svelte fierté et semble à la fois craindre et appeler l'amour, ce moment-là ne dure guère que quelques mois. Sans parler même des déformations de la maternité, la fatigue du désir et de la fièvre de la passion qui détendent rapidement les tissus et relâchent les lignes. La jeune fille devient une femme : c'est une autre sorte de beauté, admirable encore, mais cependant moins pure..."
Extrait de "Une femme" De A. Delbée

A suivre...
frise-2

Partager cet article

Repost 0
Published by June et Poline - dans livres
commenter cet article

commentaires

Recherche

Catégories